Facebook est un réseau social privilégié par les spécialistes du marketing, non seulement en raison son nombre élevé d’utilisateurs mais aussi pour sa suite d’analyses incroyablement informatives. Il est important de pouvoir analyser les clients et leur comportement au niveau micro en raison de l’algorithme en constante évolution de Facebook, et les conséquences pour votre contenu et votre entreprise. Si vous refusez d’adapter votre approche sur la base de ces informations, vous resterez dans l’obscurité des fils d’actualité.

Une analyse approfondie de Facebook ne doit pas être un processus ponctuel. Dans l’idéal, vous contrôlerez vos efforts tous les quelques mois environ, tout au plus. Mais ne culpabilisez pas si cela n’a pas fait partie de votre stratégie pour les réseaux sociaux jusqu’à présent, il n’y a pas meilleur moment que maintenant pour prendre une nouvelle habitude.

Voici les fonctions de Sprout mentionnées dans cet article :

Rapports Facebook Video Analytics
Rapports Facebook Competitor Analysis
Rapports Facebook Pages

Voici un guide détaillé sur la façon de réaliser une analyse Facebook approfondie :
1. Analysez vos concurrents
Les données Audience Insights disponibles sur votre page professionnelle Facebook vous fourniront une mine d’informations, mais il est intéressant de débuter votre analyse de la plateforme en examinant vos concurrents.
Trouvez vos concurrents
Pour cette étape de votre analyse Facebook, il existe trois types de publications que vous devrez scruter pour obtenir des informations : les publications liées à votre industrie, les publications de vos concurrents et vos propres publications. Si vous ne savez pas qui sont vos concurrents, voici deux stratégies à intégrer dans vos recherches :

Trouvez-les sur Google. Utilisez Google pour rechercher des phrases clés liées à votre activité. Si votre activité n’est pas locale, vous pouvez utiliser les termes de recherche qui décrivent au mieux votre industrie.
Regardez qui votre public suit. Découvrez les autres marques que votre public suit sur les réseaux sociaux et notez celles qui ressemblent à votre entreprise.

Analysez ce qu’ils font
Une fois que vous avez identifié vos principaux concurrents :

Choisissez les 3 à 5 principaux concurrents sur lesquels cibler vos efforts.
Collectez des informations sur eux, y compris les réseaux sociaux qu’ils utilisent, leur nombre de followers, la fréquence à laquelle ils publient et quels sont leurs chiffres d’engagement.

L’analyse manuelle des concurrents est un processus fastidieux. Mais avec Sprout Social, les utilisateurs ont accès à notre rapport Facebook Competitor Analysis. Ce rapport partage les chiffres relatifs à la croissance du public, afin que vous puissiez suivre le nombre de fans jour après jour, ainsi que le volume de messages, pour évaluer l’activité de la concurrence sur Facebook.

L’aspect peut-être le plus percutant de l’analyse est le tableau du volume de messages qui inclut le nombre de publications global, une répartition des types de publications, l’engagement total et l’engagement par publication. Ces données vous aideront à comparer vos efforts à ceux de vos concurrents et peuvent fournir la motivation nécessaire pour renouveler vos campagnes sur la plateforme.

Peu de choses sont aussi motivantes que le nombre de vos concurrents qui scrutent ce que vous faites.
Obtenez des renseignements plus approfondis sur la concurrence avec l’écoute des réseaux sociaux de Sprout

L’écoute sociale peut vous permettre de tirer profit des conversations sur des produits spécifiques et des tendances de l’industrie.

Découvrez comment vos concurrents et vous-mêmes faites l’objet de discussions, et ce dont votre public cible parle avant tout le monde.

Voyez comment Sprout peut améliorer votre veille concurrentielle en planifiant une démonstration.
2. Rassemblez vos données
Maintenant que vous avez quelques références et une idée de ce que font vos concurrents, il est temps de procéder à une introspection. Au cours de cette étape, vous allez extraire les données sur votre marque par le biais de Facebook Insights ou de Sprout Social.

Pour accéder à Facebook Insights, rien de plus simple : rendez-vous simplement sur le Gestionnaire de pages Facebook et cliquez sur Analyses. La plage de données par défaut affichée sur Facebook Insights est de 28 jours, mais vous pouvez la modifier en fonction de vos besoins.

Si vous souhaitez télécharger les données à analyser ou les manipuler en dehors de la plateforme Facebook, cliquez sur l’onglet Aperçu, puis sur Exporter les données. Une fenêtre contextuelle s’affichera, montrant trois types de données que vous pouvez exporter : données des pages, données des publications et données des vidéos, ainsi que la plage de données pour laquelle vous souhaitez recevoir vos analyses. Notre recommandation ? Téléchargez tout.

Qu’inclut chaque exportation ?

Les données des pages vous montrent les principales mesures en ce qui concerne l’engagement, comme les sources et les détails du public.
Les données des publications fournissent des mesures sur la portée et les impressions des publications.
Les données des vidéos affichent les mesures principales de vos vidéos, notamment le nombre de vues : uniques, rémunérées et organiques.

Si vous ne souhaitez pas gérer le processus de téléchargement et d’interprétation de multiples ensembles de données, vous pouvez également réaliser votre analyse Facebook avec Sprout Social. Les nouveaux utilisateurs peuvent bénéficier d’un essai gratuit de 30 jours sans avoir à saisir leurs informations de carte de crédit.

Sur Sprout, une fois que vous vous êtes inscrit(e) et connecté(e) à votre compte Facebook, vous devez générer un rapport Facebook Pages.

Une fois que vous avez toutes les données en face de vous, il est temps d’approfondir votre analyse Facebook.

3. Analysez vos données de pages Facebook
Une fois que vous avez réuni toutes vos données, le moment est venu d’étudier minutieusement les chiffres. Il vaut mieux les diviser en deux parties distinctes. Tout d’abord, nous allons examiner les mesures au niveau des pages, ensuite nous analyserons la performance de chaque publication.

Avant d’essayer de donner du sens à toutes ces données, il est utile de définir quelques indicateurs clés de performance (KPI) qui sont importants pour votre activité. Par exemple, si vous utilisez votre page Facebook pour générer du trafic vers votre site Web, l’un de vos KPI pourrait concerner les clics sur les liens. Toutefois, si vous concentrez vos efforts sur la construction d’une communauté, définissez un KPI pour les statistiques d’engagement.

Si vous utilisez le rapport Facebook Pages de Sprout, vous serez en mesure de placer vos KPI personnalisés en haut d’un récapitulatif. De cette manière, votre attention reste concentrée sur les mesures les plus importantes pour votre entreprise.

Même s’il existe tout un tas de mesures que vous pouvez examiner, nous avons réduit la liste à certaines des mesures principales qui, selon nous, indiquent un contenu fort et une stratégie solide pour le réseau social.
Mentions J’aime sur Facebook
Cela fait simplement référence au nombre de personnes qui cliquent sur le bouton « J’aime » de l’une de vos publications. Les J’aime sur Facebook sont un indicateur clair que quelqu’un apprécie votre contenu sur le réseau social. Il s’agit d’une mesure que vous devriez toujours chercher à augmenter, car elle montre que les gens établissent un lien de base avec le contenu que vous publiez.

L’onglet Valeur globale montre le nombre de J’aime global reçus par la page pendant la période que vous avez sélectionnée. Vous pouvez utiliser les données figurant dans cet onglet afin d’identifier les jours spécifiques pendant lesquels les mentions J’aime augmentent. En comparant ces données sur la page aux données sur les publications, vous pourrez identifier les publications spécifiques qui ont généré une bonne réponse de la part de votre public, ce qui peut entraîner une hausse du nombre de J’aime de la page.

Utilisez l’onglet Nouveaux J’aime quotidiens vs Nouveaux Je n’aime plus quotidiens pour déterminer le nombre net de J’aime reçu pendant la journée, et pour connaître les jours pendant lesquels vous avez reçu le plus de mentions Je n’aime plus. Vous pouvez aussi procéder à une référence croisée de ces données sur les publications pour identifier les publications qui semblent ne pas intéresser votre public.

Enfin, regardez l’onglet Origines des mentions J’aime pour obtenir des informations sur l’endroit depuis lequel les gens ont « aimé » votre page. Il est plus que probable que la majorité des gens auront aimé votre page directement, mais certains fans pourraient venir d’autres sources, telles que le bouton Facebook placé sur votre site. Ces informations sont utiles pour lier vos efforts de marketing numérique entre les canaux.

Sur Sprout, vous pouvez utiliser votre rapport Audience Growth pour voir la tendance du nombre de mentions J’aime au fil du temps, ainsi que les Je n’aime plus. Nous vous aidons à comparer les J’aime organiques vs les J’aime rémunérés, à évaluer les J’aime par profil ainsi que par rapport au nombre total de fans. Vous pourrez sélectionner les mesures que vous aimeriez voir et observer les répartitions ou comparaisons par journée.

Utilisateurs engagés
« Utilisateurs engagés » fait référence au nombre de personnes qui ont cliqué n’importe où sur votre publication, sans générer une story, plus le nombre de personnes uniques qui ont créé une story sur la publication de votre page. C’est une excellente mesure à augmenter parce qu’elle signifie que les gens créent leurs propres stories uniques sur la base de vos publications.
Statistiques des vidéos
La page des données comprend également des statistiques sur votre contenu vidéo et comment les utilisateurs interagissent avec lui.

Pour accéder à ces données, consultez l’onglet Vues totales des vidéos (journalières, hebdomadaires, 28 jours), pour les vues rémunérées et organiques. Cet onglet inclut aussi les données sur le nombre quotidien total de fois où la vidéo a été revue, à savoir le nombre de fois où la vidéo a été revue après la première lecture. Plusieurs vues par personne indique que les gens sont revenus sur votre page pour revoir la vidéo.

Un autre onglet à regarder dans votre analyse Facebook est Vues totales quotidiennes d’au moins 30 secondes, qui montre le nombre de fois où un utilisateur a visionné une vidéo pendant au moins 30 secondes, avec des données supplémentaires concernant le nombre de personnes qui ont visionné la vidéo jusqu’à la fin. Ces deux mesures sont utiles pour comprendre si votre contenu était suffisamment intéressant ou non pour recevoir plus que de rapides coups d’œil.

Votre rapport Sprout possède une section dédiée aux mesures concernant les vidéos et vous présentera des données supplémentaires sur la performance des vidéos, y compris la durée de visionnement, la durée de visionnement rémunérée vs organique, la durée de visionnement partiel, la durée de visionnement moyenne, etc.

4. Analysez vos publications Facebook
Lorsque vous examinez la performance des publications individuelles, vous analysez à la fois les mesures de portée et d’engagement. Voici une répartition de ce que ces deux mesures incluent :

La portée de la publication indique les statistiques de base comme les impressions, les utilisateurs engagés, la consommation et les vues des vidéos.
L’engagement de la publication indique les statistiques d’engagement de base comme les utilisateurs engagés, la consommation et les retours négatifs.

Portée
Selon Facebook : « La portée d’une publication est le nombre de personnes (uniques) qui ont vu votre publication. Facebook considère que votre publication atteint quelqu’un lorsqu’elle s’affiche sur son fil d’actualité. »

Le nombre d’impressions est similaire à la portée mais se réfère plutôt au nombre de vues total de la publication. Bien sûr, il est important de chercher à accroître ces deux mesures, étant donné que plus vous atteignez de personnes, plus le nombre de clients potentiels qui voient vos publications est élevé.

L’algorithme que Facebook utilise pour décider quoi montrer dans le fil d’actualité de chaque utilisateur est appelé « EdgeRank » et il est composé d’une variété de facteurs différents. Pour faire simple pour cet article sur les analyses Facebook, supposez que vos publications obtiendront une plus grande portée avec plus de clics, de partages, de commentaires et de J’aime.

Regardez la portée de la publication et identifiez les pics dans la colonne Portée. Vous pouvez également voir le type de publications qui génère ces J’aime, ainsi que leurs permaliens (si vous souhaitez vous référer de nouveau à l’intégralité du post publié).

Vous pouvez utiliser Facebook Impressions de Sprout pour déterminer les schémas des impressions organiques, rémunérées et virales et connaître le nombre de personnes que votre contenu a atteint. Ventilez ces données pour comparer les impressions sur le contenu organique vs rémunéré et mesurer la moyenne par profil.

Commentaires, mentions J’aime et partages
Il existe trois principaux moyens par lesquels les gens s’engagent avec vos publications :

Commentaires
J’aime ou réactions
Partages

Analyser ces mesures vous aidera à déterminer les publications qui résonnent le plus auprès de votre public. Une fois que vous savez quelles publications ont fonctionné, prenez ce que vous pouvez chez elles pour recréer le succès.

Partages
Plus qu’en aimant et commentant, quelqu’un qui partage l’une de vos publications Facebook est un solide indicateur que celle-ci l’a réellement intéressé. Après tout, il ne la communiquerait pas à ses amis et followers avec son approbation si la publication n’avait pas vraiment touché une corde sensible. En ce qui concerne les partages, les utilisateurs ont la possibilité de :

Partager sur leur propre mur
Partager sur le mur d’un ami
Partager sur une page qu’ils administrent
Partager dans un message privé
Partager dans un groupe

Peu importe comment les fans partagent votre contenu, cette action booste le score EdgeRank pour ce contenu et, en retour, augmente la portée de cette publication.

Examiner les publications qui ont recueilli le plus de partages aidera à identifier celles que les gens partagent le plus. Cela vous permettra également de créer un contenu que les gens seront enclins à partager.
Commentaires
Les commentaires vous permettent de recueillir des retours immédiats sur votre contenu de la part de votre public. Les commentaires ne sont pas tous positifs, et les commentaires négatifs peuvent indiquer que vous devriez prendre le temps de revoir le contenu que vous publiez.

Les commentaires positifs et l’engagement montrent que votre contenu intéresse votre public. Quelle que soit la connotation, plus de commentaires signifient plus de carburant pour l’algorithme EdgeRank. Ne soyez pas simplement tenté(e) de publier n’importe quel contenu, surtout si vous savez qu’il est un peu litigieux, sans avoir étudié attentivement ce qui pourrait en découler, et intervenez si nécessaire pour gérer les sentiments négatifs.
Clics sur les liens et publications
À mesure que votre contenu commence à générer de l’engagement, sa portée augmentera naturellement. Tant que vos taux de clics restent stables, vous verrez une hausse du nombre de clics total sur vos publications ou clics sur votre site Web.

Dans Valeur globale client dans l’onglet Type, vous pouvez voir les statistiques qui composent la mesure Consommation de Facebook : Clicks to Play, Clics sur les liens, Autres clics (J’aime, commentaires ou partages qui génèrent des stories) et les vues des photos. Ce sont des publications pour lesquelles les gens ont montré leur volonté d’agir.

Pour un aperçu rapide des publications qui reçoivent le plus de clics, utilisez Facebook Top Posts de Sprout et sélectionnez « Post clicks » dans la liste déroulante des mesures. Vous verrez les 3 principales publications en termes de clics, mais vous pouvez aussi manipuler ces mesures pour voir les principales publications en fonction de l’engagement, des réactions, des partages et même des vues de vidéos. Définissez ce qui fait une publication réussie pour vous et filtrez en fonction de cette mesure.

5. Posez-vous les bonnes questions
Maintenant que vous avez quelques informations sur la façon de correctement interpréter les données, utilisez ces questions pour vous aider à guider votre analyse Facebook.
Quels types de messages résonnent ?
L’une des principales raisons de mener une analyse Facebook consiste à déterminer lequel de vos contenus fonctionne le mieux. Utilisez ensuite ces connaissances pour orienter votre stratégie de rédaction.

Juste au-dessous de la section Facebook Top Posts de votre rapport, vous verrez un lien vers le rapport Post Performance. Il s’agit d’un rapport dédié qui vous aidera à connaître la performance de chaque publication individuelle que vous avez créée.

Choisissez parmi plus de 90 mesures à ajouter à votre rapport afin de vous assurer qu’il soit personnalisé en fonction de vos indicateurs de réussite. Vous pouvez atteindre un niveau granulaire allant jusqu’à « impressions non virales » ou « réactions Whouah ». Ensuite, cliquez sur vos mesures clés de performance en haut pour trier en fonction des éléments de contenu les plus performants. Examinez ces publications pour voir ce qu’elles ont toutes en commun.
Quel type de publication est le plus partagé ?
Les publications Facebook sont généralement réparties en quatre catégories. En plus, votre taux d’engagement variera en fonction du type que votre public préfère.

Texte ou statuts
Photos
Liens
Vidéos

Vous pouvez utiliser le rapport Publishing Behavior de Sprout pour voir une répartition des types de publications que vous avez partagés.

Même s’il est important que vous profitiez de chaque type de publication, vous devriez favoriser le style avec lequel votre public s’engage.
Qui sont vos utilisateurs sur Facebook ?
Comprendre la répartition démographique de votre public sur Facebook offre un aperçu puissant qui pourrait vous aider à choisir quels types de produits ou contenus vous publiez et comment vous les positionnez.

Localisez l’onglet Facebook Audience Demographics dans votre rapport et examinez la répartition par âge et sexe.

Conseil de pro : associez vos informations démographiques personnelles avec toutes les informations démographiques des réseaux sociaux pour voir si vous pourriez tirer profit d’autres plateformes.
Où sont vos utilisateurs Facebook ?
Alors que les entreprises et réseaux sociaux ont une envergure internationale, l’idée du ciblage géographique est devenue très populaire. Diffuser des contenus différents aux utilisateurs de Facebook situés à des endroits différents est une stratégie que les bons spécialistes du marketing sur Facebook devraient toujours envisager.

Dans le même onglet Données démographiques que celui où vous avez trouvé vos informations démographiques, faites défiler vers le bas pour voir où votre public est situé et le nombre moyen de personnes atteintes dans chaque pays.

Déterminez où vos clients sont situés et ciblez ces lieux avec du contenu pertinent. Vous pourriez également essayer de cibler les lieux que vous ne voyez pas afin d’accroître la notoriété de votre marque dans les endroits où elle n’est pas connue.
Quand devez-vous publier sur Facebook ?
La plupart des spécialistes du marketing sur les réseaux sociaux sont obsédés par la recherche du meilleur jour pour publier sur Facebook pour eux. Il existe plusieurs études et recommandations sur le meilleur moment pour publier sur Facebook. Nos propres recherches ont montré que les après-midis ont tendance à générer le plus d’engagement. Toutefois, cela dépend beaucoup de votre activité et de votre public.

Pour le déterminer une bonne fois pour toutes, analysez votre rapport Facebook Publishing Behavior dans Sprout. Si vous avez une quantité limitée de contenu, ou n’aimez pas publier tous les jours de la semaine, utilisez ces informations pour choisir les meilleurs jours pour inciter votre public à partager vos publications.
6. Que faire après avoir étudié vos données de page et de publication
Réaliser une analyse Facebook approfondie est vraiment l’étape fondamentale pour considérablement améliorer vos efforts de marketing sur les réseaux sociaux. C’est ce que vous faites de ces données qui est réellement important. Une fois que vous connaissez les chiffres, voici quelques étapes suivantes importantes à suivre, en gardant vos concurrents à l’esprit :

Réaliser une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces).
Trouvez les failles et occasions d’amélioration par rapport à eux et vos propres efforts de contenu.
Recherchez des occasions de faire quelque chose que personne d’autre ne fait.

Plus important, trouver de l’inspiration, ne jamais copier. Chaque présence sur un réseau social est différente alors ce qui fonctionne pour une entreprise peut ne pas marcher pour une autre. En outre, il sera très facile pour les clients potentiels de percevoir des imitations et de s’en détourner.
Réalisez l’analyse de votre marque sur Facebook
Prises au sérieux, les données de Facebook Insights vous fournissent une mine d’informations qui, au premier abord, pourraient sembler impossibles à trier. Suivre l’approche guidée mentionnée dans cet article peut vous aider à vous repérer habilement pour trouver les données les plus importantes afin d’accroître votre présence sur Facebook, et de faire progresser vos objectifs commerciaux spécifiques.

Un accent placé sur les statistiques clés tout en les comparant à vos concurrents (et même à vos efforts passés) vous aidera à connaître un succès continu sur la plateforme.

Quels autres conseils donneriez-vous à ceux qui s’apprêtent à approfondir leurs analyses Facebook ? Tweetez vos réflexions avec @SproutSocial, et nous partagerons vos meilleures idées !